Colbert
Bâtiment possédant un équipage de plus de 500 hommes, le croiseur avait droit, en application de l'arrêté du 18 Avril 1923, à une agence postale navale qui fonctionna effectivement à son bord du 1er mars 1959 au 31 mai 1991. Plusieurs officiers-mariniers assermentés se succédèrent pour y effectuer les opérations postales prévues pour toute agence postale civile ou militaire. Le rôle principal de l'agence était bien entendu d'assurer, au départ comme à l'arrivée, le service du courrier officiel (en franchise) et privé (affranchi de timbres-poste français même lors d'escales à l'étranger). Elle disposait à cet effet d'un cachet à date manuel dont trois exemplaires, deux hexagonaux et un circulaire, furent successivement utilisés ; tous portaient le libellé CROISEUR COLBERT avec ancre de marine. L'agent postal utilisa aussi un certain nombre de cachets commémoratifs non postaux très appréciés des collectionneurs, à l'occasion de certains événements : voyage du Général de Gaulle au Quebec en 1967, Bicentenaire de l'Australie, escales ou missions diverses. L'agence postale fut remise en état en juin 1993 par les responsables de la Marcophilie Navale, association regroupant les collectionneurs et historiens de la Poste navale, avec l'aide de la Direction Centrale de la Poste aux Armées dont fait partie la Poste Navale. Matériel règlementaire, tarifs en vigueur lors du désarmement du croiseur, sacs postaux en instance, courrier en cours de classement départ et arrivée, tout concourt à l'impression que l'agent postal va venir reprendre son service. Trois ordres relatifs à l'histoire postale du Colbert ou à la Poste Navale en général, sont en outre exposés dans le carré des officiers. Jacques MERIAUX
Le croiseur Colbert - (c) tous droits réservés 2003-2016 - contact : dossiersmarine@free.fr
     L’agence postale
Accueil Vie du Colbert Les Colbert Le CLM Colbert Copains d'alors Galerie photo Le croiseur-musée