Colbert
  Le Service de Santé du Croiseur Colbert représentait un véritable petit hôpital ; il devait en effet satisfaire les besoins médicaux de routine d'un équipage atteignant presque le millier d'hommes (auquel pouvaient s'ajouter en escadre les besoins des navires d'accompagnement n'ayant pas de médecins à bord), ainsi que de faire face aux situations de combat classique ou nucléaire dans lesquelles le bâtiment pouvait être impliqué. Le personnel comprenait deux médecins, un dentiste, un infirmier major et quatre infirmiers dont un possesseur d'un diplôme d'anesthésiste ; dans certaines conditions de navigation, un chirurgien était embarqué en complément. Ce personnel disposait de deux cabinets médicaux, un cabinet dentaire, une salle de radiologie, une salle d'opérations, une salle d'hospitalisation pour douze malades ou blessés, une salle de soins et de deux pièces de secrétariat. L'Amicale Santé Navale et d'Outre-mer qui regroupe tous les anciens élèves de l'école de Santé Navale (actuellement Ecole du Service de Santé des Armées de Bordeaux) s'intéressa dès le début à la venue du Colbert à Bordeaux. Ses représentants prirent rapidement des responsabilités dans l'Association des Amis du Croiseur Colbert à Bordeaux et se mirent bien entendu à sa disposition la remise en état des locaux médicaux. Une visite du bâtiment à Toulon en février 1992 permit de faire le point des besoins ; il manquait tout le petit matériel médical et de secrétariat, mais aussi du matériel plus important : le cabinet dentaire avait, par exemple, été transféré à bord du porte-avions Clémenceau et l'appareil de radiologie ainsi que la table d'opération avaient été débarqués. Une demande officielle de cession gratuite de matériel réformé fut faite à la Direction Centrale du Service des Santé des Armées et de nombreux contacts officieux furent établis avec des camarades, médecins et pharmaciens, en activité à Brest, à Toulon, à Bordeaux et à Hourtin. Grâce à ces aides précieuses et à la participation de la Mutuelle Ociane et de l'Omnium Dentaire, les Anciens de Santé Navale purent ainsi restaurer dans leur intégralité les locaux médicaux du croiseur, poussant la remise en état jusqu'aux plus petits détails : instruments médicaux, chirurgicaux et dentaires, médicaments, flacons divers, imprimés, revues médicales et crayons ; il fut même possible de reconstituer une intervention chirurgicale dans la salle d'opérations à l'aide de cinq mannequins. Exemple démonstratif de ce que peuvent réussir la solidarité et la motivation des membres d'une amicale de grande école. Dr Jacques MERIAUX photos Adrien Etcheverry
Le croiseur Colbert - (c) tous droits réservés 2003-2016 - contact : dossiersmarine@free.fr
     Le service santé
Accueil Vie du Colbert Les Colbert Le CLM Colbert Copains d'alors Galerie photo Le croiseur-musée
cabinet dentaire
bloc opératoire
infirmerie
salle de consultation de l’infirmier-major
salle de consultation du médecin