Colbert
Le croiseur Colbert - (c) tous droits réservés 2003-2016 - contact : dossiersmarine@free.fr
1961 - Le retour des cendres du Maréchal Liautey
Accueil Vie du Colbert Les Colbert Le CLM Colbert Copains d'alors Galerie photo Le croiseur-musée
 Le Colbert sera à Casablanca du 21 au 22 avril et rejoindra Toulon le 25 avril. Il n'y eu aucune cérémonie au débarquement des cendres du Maréchal et de son épouse à Toulon qui se sont effectuées très rapidement. Le Colbert reprenait aussitôt la mer. Et pour cause, ironie du sort, les cendres du Maréchal et de son épouse ont quitté cette terre d'Afrique la veille du putsch  d'Alger qui a eu lieu le 23 avril 1961.
Les marins du Colbert portent le cercueil sur le croiseur.
Le cercueil de madame la Maréchal arrive par voiture mortuaire.
Les marins qui ont transporté le cercueil du maréchal Liautey.
Les honneurs rendus, le cercueil est déposé dans la chapelle ardente disposée sur la plage arrière.
L’armée marocaine et la marine française sortent le cercueil du Maréchal, du train spécial.
Le royaume du Maroc remet officiellement les cendres du maréchal à la France.
Arrivée des cendres devant la chapelle ardente
Sonnerie aux morts et hymnes nationaux
Depuis le début de la cérémonie une rumeur se propageait- le putsch d'Alger - la foule calmement envahit la  zone réservée et chante la Marseillaise.
Les officiels montent à bord : M.Messmer, M.Couve de Murville et le représentant du royaume du Maroc.
La foule surprise voit le Colbert quitter le quai.
La foule rechante la Marseillaise en adieu.
Quelques larmes marocaines et françaises, le dernier souvenir de cette cérémonie. La Marseillaise se termine avec  la disparition de la silhouette du Colbert. Le Maréchal  s'éloigne de cette terre d'Afrique du Nord qu'il avait aimé,  le jour d'un terrible drame et du déchirement d'une nation. Ironie du sort ?
et ce qu’en disait la presse nationale ...