Colbert
Le croiseur Colbert - (c) tous droits réservés 2003-2016 - contact : dossiersmarine@free.fr
 Opération Salamandre - 1990
Accueil Vie du Colbert Les Colbert Le CLM Colbert Copains d'alors Galerie photo Le croiseur-musée
Août 1990. Nous sommes en pleine guerre du Golfe. En alerte à Toulon depuis le 9, le Colbert, le porte-aéronefs Clemenceau et le BCR Var sont constitués en Task Group (TG623.3), sous les ordres de l'amiral Wild. Le 13 ils appareillent pour l'opération Salamandre. Ils atteindront Djibouti, puis appareilleront le 28 pour des exercices  avec les marines d'Oman et des Emirats Arabes Unis. Au cours de ce long périple en mer d'Oman, le RAM (ravitaillement à la mer) était une nécessité. Opération très technique qui regroupe le Colbert et le Clemenceau, elle se renouvelait tous les sept jours sous la direction de l'officier de manœuvre en passerelle. Après rapprochement des deux bâtiments à une quarantaine de mètres l'un de l'autre, un câble support est tendu entre le ravitailleur (le Var) et le ravitaillé. la tension de ce câble est maintenue constante à l'aide d'un dispositif hydraulique de tensionnement automatique. On met ensuite en place la ligne de manches qui s'appuie sur le câble support. Un embout spécial (système PROBE) va se fixer automatiquement dans un cône récepteur dont le ravitaillé est équipé. Pour gagner du temps le ravitaillement porte sur le Clemenceau et le Colbert en même temps comme le montre le reportage. Pendant qu'à l'avant un navire avale l'eau, le mazout et le TR5 (carburant hélicoptères), les vivres, munitions et autres matériels sont transférés à l'arrière. photos : (c) ECPAD